Traditions

On aime ou on n’aime pas les traditions. Plusieurs ont l’impression que les traditions viennent d’un passé révolu, comme un carcan qui n’a plus de sens pour eux. D’autres les voient comme une obligation, un fardeau presque, et n’y trouvent aucun plaisir. Pourtant, les souvenirs dont nous nous rappelons le plus sont souvent en lien avec une tradition : Noël, notre anniversaire, l’ouverture du chalet, la fête de fin de classe, la réunion familiale estivale … Plus tard, on se rend compte que ce qui a compté le plus pour nos enfants, ce sont souvent les traditions que l’on a perpétuées, contre vents et marées, malgré les divorces, la garde partagée, les familles recomposées. C’est alors qu’on comprend que les traditions sont des repères importants dans la vie, des ancrages essentiels qui nous relient à des moments charnières précis, auxquels nous pouvons nous référer plus tard pour prendre appui. C’est en redécouvrant l’importance de nos propres traditions qu’on redécouvre la richesse de notre histoire, passée et présente. De nos traditions naît une certaine forme d’assurance que certaines choses résistent à l’usure du temps. Il n’en tient qu’à nous de créer nos propres traditions, en harmonie avec nos valeurs actuelles, et de transmettre cet héritage à ceux qui nous sont chers.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *