L’image

Que ne ferions-nous pas pour préserver notre image ! Surtout ne pas se montrer vulnérable, ou faible, ou trop fort, ou impatient ou naïf, ou pas assez ceci ou trop cela…. Combien d’efforts mettons-nous à chaque instant à protéger ce masque que nous portons presque en permanence de « l’image » que les autres peuvent avoir de nous ? On s’épuise à préserver cette image que, bien souvent, on n’a même pas choisie : on s’est laissé cataloguer par les autres, ou on s’est défini alors que nous étions en mode survie par une image d’invincible ou d’aspiration à la perfection et on est devenu prisonnier de ce déguisement depuis de trop nombreuses années. On bâtit une image pour se faire accepter, pour se faire aimer, pour avoir du prestige, pour ne pas montrer notre fragilité… et cette image devient notre prison dans laquelle nous finissons par étouffer. Et si au lieu de tant forcer, on se laissait juste être SOI ? Juste être, ici, maintenant, dans le moment présent, sans artifice ni faux-fuyant, sans vouloir plaire ni séduire ni forcer, sans se montrer plus forts que nous ne le sommes, juste ÊTRE ? Ne serions-nous pas au moins un tout petit peu plus heureux ?

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *